Appeville au coeur des marais du Cotentin.

logo du site
  • Appeville
  • Appeville
  • Appeville
  • Appeville
  • Appeville

Accueil du site > Histoire > Origine

Origine

  • Le premier écrit que nous connaissons mentionnant Appeville est la charte de la fondation de l’Abbaye de Lessay. En 1056 le baron Richard Turstin Haldup seigneur de la Haye-du-puits donnait à l’Abbaye ce qu’il possédait à Appeville : le manoir d’Ozeville avec sa chapelle, ses fiefs, des droits sur l’église d’Appeville et, ce qui allait à jamais conditionner la vie des Appevillais, ses marais.
  • Le comte de Mortain dotait également en 1105 la collégiale de Mortain en lui accordant ses droits sur l’église d’Appeville.
  • Du fait de ces deux riches patronages les Appevillais auront une des plus belles églises rurales de la Manche et ils bénéficieront des droits d’usage exceptionnels sur les marais d’Appeville, St-Côme-du-mont, Houesville et Liesville.
  • Les premiers écrits connus sur l’histoire d’Appeville sont ceux de Mr Renault conseiller à la cour de Caen, ils datent de 1858 et ont été publiés dans l’Annuaire de la Manche, Revue Monumentale et Historique Canton de la-Haye-Du-Puits.
  • L’abbé Cardet ,curé d’appeville de 1905 à1942 rédigea plusieurs articles dont certains seront publiés dans la revue : Notices, Mémoires et documents publiés par la Société d’Agriculture, d’archéologie et d’histoire naturelle du Département de la Manche…
  • Il est intéressant de noter que l’abbé Cardet a pu consulter des archives malheureusement détruites en 1944 lors des bombardements de St Lo. Il a notamment étudié l’histoire de l’église d’Appeville ,de son architecture. Il s’est également intéressé à l’histoire de la baronnie d’Ozeville en Appeville et de l’Isle.
  • Découvrez ci-dessous les écrits de l’abbé Cardet prêtre à Appeville de 1905 à 1942 et historien.


Documents joints

PDF - 74.6 ko
Histoire d’Appeville
PDF - 105.1 ko
Histoire d’Ozeville.
PDF - 210.5 ko
Histoire de l’Eglise
PDF - 46.8 ko
Histoire de L’Isle


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF